marie caudry

livres | books
le Loup Venu
l'échassier de l'empereur
le pain perdu ... recettes
les lettres de l'Ourse
... Petit Pouce
Hansel & Gretel
la forêt amazonienne
le dragon du vent
les 7 corbeaux
...Renards
bienvenue bébé
venez nombreux
la petite tricoteuse
la balade de Max

infos
portfolio presse
contact
expos
liens

dessins | drawings
tous au cirque !
la grossesse
rois et reines
le monstre de Vichy
incredibly vain
chevaliers dans la mélasse
la pêche à la baleine
divers
carnets

©marie caudry 2013

les femmes à Barbe


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans les années 2030, les hormones utilisées dans l’agroalimentaire afin de palier aux carences dues à la surpopulation provoque un excès de pilosité chez les femmes. A grand renfort de pharmaceutique, elles tentent de ralentir la pousse, mais les pilules anti-pilosité, de plus en plus puissantes, provoquent des cancers de la peau qui font des ravages.
Une femme courageuse, qui se fait appeler Barbarella, décide de se dresser contre ce dangereux dictat de la femme sans poil et assume sa barbe. Elle considère qu’elle n’a pas à correspondre au modèle de beauté imposé par une société machiste et capitaliste. Si le mouvement Barbarella est underground et ne concerne les premières années qu’une frange d’excentriques, il se répand peu à peu. Les produits anti-pilosité sont abandonnés puis interdits par la loi. On croit assister à une nouvelle libération de la femme, symbolisée par la barbe.
Il faut peu de temps à l’industrie pharmaceutique, à la publicité et aux médias pour s’approprier le phénomène. Barbarella est invitée sur tous les plateaux télévisés et pose même pour des publicités de shampoing pour barbe. Désormais, la barbe devient l’arme de séduction féminine numéro 1, et de nouveaux problèmes se posent pour les femmes qui n’ont pas de barbe et doivent ingérer des quantités astronomiques de ces « hormones du poil », qui provoquent des cancers du sein en masse.


texte écrit pour h magazine, Barcelone 2008

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


les premières barbes, 2005